Je recherche


Caractéristiques et spécificités du bordelais


Les Primeurs

A Bordeaux, la vente de vin « en primeur » consiste à commercialiser des vins dont l’élevage en barrique vient de débuter et dont la durée est d’environ 18 mois. Ce mode de commercialisation n’est donc pas à confondre avec celle du « vin primeur » comme dans le Beaujolais, c'est-à-dire le vin nouveau.
Cette pratique commerciale particulière à Bordeaux s’est instaurée au début du XIXème. La mise en marché auprès du négoce a lieu au printemps suivant la vendange. Les grands Châteaux vendent alors leurs vins en exclusivité aux négociants. Ce système permet à la propriété d’avoir un apport en trésorerie de la part du négoce et donc un financement plus aisé du millésime en cours d’élevage ainsi que de celui à venir.
Ce système de distribution concerne quasi uniquement la famille des Grands Crus et assimilés, soit environ 250 crus. Plus le cru est prestigieux et demandé, plus l’intérêt de la vente « en primeur » se justifie.
Pour le négociant, l’intérêt est notamment d’obtenir un gain financier à venir substantiel.
L’activité générée par une campagne primeur (variable en fonction des millésimes) représente un CA commercial d’environ 750 M€ pour le négoce.
Aujourd’hui, les réseaux de distributions et de communication s’étant considérablement développés, il est possible pour les particuliers de bénéficier de ce type de commercialisation et de réserver des vins à l’avance.
L’intérêt pour l’amateur est multiple. Cela lui permet de « sécuriser » l’obtention de ses vins préférés notamment lorsqu’ils sont très demandés par le marché ou que la production est en faible volume (donc difficilement accessibles après leur mise en bouteille).
Economiquement, le consommateur réalise une économie substantielle par rapport au prix auquel sera commercialisé le cru après sa mise en bouteille. Ce gain est potentiellement d’autant plus important que le millésime est prestigieux et demandé.
Enfin, le consommateur pourra donner ses « instructions de mise » : c'est-à-dire le choix du format (bouteille, magnum, double-magnum…) dans lequel il souhaite recevoir les vins qu’il a commandés.